Une étudiante congolaise apprend la langue ukrainienne en chantant

Dorkas Tsamykyne Fine Mbemba, 22 ans, étudiante congolaise, a quitté le Congo pour l’Ukraine il y a quatre ans. Elle a raconté qu’elle s’est passionnée au chant, et cette passion l’aide à apprendre l’ukrainien et à améliorer sa prononciation.

La langue maternelle de l’étudiante est le français. A Loutsk, ville régionale en Ukraine Occidentale, en plus des spécialités techniques, elle apprend la langue ukrainienne. Depuis deux ans déjà, dit-elle, elle a commencé à chanter en ukrainien. Elle aime aussi interpréter des chansons folkloriques dans un arrangement moderne.

La fille est enseignée par le chanteur et compositeur Serhiy Skylynets. «J’ai invité Dora au studio, je lui ai trouvé une chanson folklorique, et ça à marche bien. Bien sûr, l’accent s’aperçoit, mais nous y travaillons », explique l’enseignant de Dora.

L’étudiante a déclaré qu’il lui avait fallu 6 mois pour étudier l’ukrainien. La musique et le chant aident non seulement à perfectionner les compétences de prononciation, mais aussi à éviter la solitude. Parmi les parents de Dora, il n’y a qu’un cousin à Loutsk. Ses parents, la sœur et les trois frères de la fille sont restés au Congo.

La fille dit qu’elle n’a pas étudié et qu’elle a chanté du temps, qu’elle aime se promener dans les rue de la ville de Loutsk, mais que la plupart de l’année, il fait froid.

Source : https://lviv1256.com/

Renaissance de la marque KrAZ pour l’Afrique

Une entreprise ukrainienne a mis en place un atelier d’assemblage des gros camions de la marque KrAZ

Entreprise de réparation des véhicules individuels «ELVAN»,  dès le début de l’année 1990,  ayant emprunté la voie typique des garagistes dont le travail et les prestations étaient toujours en demande de la part des propriétaires des moyens de transport

La société «ELVAN» a pu accroître son potentiel d’un an à l’autre. La position géographique rapproché centre industriel puissant à Krementchoug (en Ukraine) a permis à l’administration l’entreprise d’employer le personnel hautement qualifié.

Les camions de la marque KrAZ sont connus dans plus de 50 pays du monde et, notamment, en Afrique où leur réputation est beaucoup appréciée dans de gros chantiers et carrières. Ils sont fabriqués depuis les années 1960 et leur gamme comprend plus de 30 modèles de base et plus de 330 modifications. On dit que les KrAZ sont destinés à l’exploitation dans des conditions extrêmes du climat tropical, intempéries, environnement du désert et de la montagne.

L’entreprise «ELVAN» a pu se faire apercevoir par les industriels des mines et carrières et surtout par des opérateurs dans le domaine aurifère et diamantifère de la Guinée et du Congo.

Les hommes d’affaires, techniciens, spécialistes en logistique et autres exploitants des industries minières ont beaucoup apprécié la puissance et le potentiel des automobiles KrAZ qui se sont avérées fiables en fonctionnement et en entretien. Le véhicule robuste et résistant aux intempéries,   durable en exploitation dans des carrières en Afrique.

Une autre particularité des véhicules KrAZ qui était constatée par les exploitants est celle qu’ils ne sont pas du tout capricieux par rapport à la qualité du carburant. C’est surtout une caractéristique qui étonne énormément les propriétaires et exploitants expérimentés.

Les techniciens de l’entreprise «ELVAN» connaissent bien leur métier. Ils commencent l’assemblage des véhicules à partir du «zéro». Les premières procédures débutent par le bâti, puis ils procèdent à la suspension, moteur, roues, etc.  Au bout de 4 ou 6 semaines, le véhicule battant neuf  sors des ateliers de l’assemblage et expédié à sa destination.

Selon leurs vœux, les clients peuvent demander le montage de différents équipement spécifique sur le châssis, comme benne, grue de capacité désirable ou bien équipements à destination spéciale : pompe, compresseur, pelle mécanique, matériel de forage ou un autre matériel mobile.

Les premiers contrats conclus au mois d’octobre dernier, aujourd’hui l’équipe de la société «ELVAN» se prépare à l’expédition des premiers modèles déjà assemblés vers l’Afrique.

Visite de la délégation du Conseil d’Affaires Ukraino-Arabe à Poltava

Durant les dernières années, les organisations non gouvernementales ont commencé à jouer un rôle important dans la formation et le développement des relations commerciales internationales et interétatiques.

Jeudi, le 04 décembre dernier, les représentants du Conseil d’Affaires Ukraino-Arabe se sont rendus dans la région de Poltava, où la délégation du CAUA a rencontré les dirigeants de l’Administration Régionale de l’État de Poltava et des représentants des entreprises du secteur agroalimentaire et ceux de l’Union des Entrepreneurs de la Région de Poltava.

Au cours de la discussion sur les questions problématiques du développement des relations commerciales arabo-ukrainiennes et l’augmentation de la compétitivité des produits et services ukrainiens sur les marchés étrangers, les participants ont attiré l’attention sur la nécessité d’établir des contacts directs entre les entrepreneurs ukrainiens et les milieux d’affaires de l’Est Arabe.

Après les pourparlers, le Chef de l’Administration Régionale de l’État de Poltava, Oleg Sinegubov, et le Président du CAUA, le Cheikh Emad Abu Al Rub, ont signé un mémorandum de coopération pour la promotion des relations d’affaires ukraino-arabes.

Au cours de la réunion avec les entrepreneurs de la région de Poltava, l’accent a été mis sur les questions pratiques de la mise en vente de biens et services ukrainiens sur les marchés des pays arabes et sur les particularités du travail pour attirer les investissements arabes dans l’économie de notre pays.

Des entrepreneurs des régions de Kharkiv, Tcherkassy et Zaporijia, qui ont exprimé leur vif intérêt pour le développement des marchés arabes, ont également assisté à la réunion avec les représentants du CAUA.

Le président du Conseil d’experts du CAUA sur le complexe agro-industriel, Docteur es sciences agricoles Valery Khadzhimatov et le Président du Conseil d’Experts sur la Coopération Scientifique et Technique Andriy Kutsenko ont fourni des réponses complètes aux questions pratiques sur l’introduction des entreprises ukrainiennes sur les marchés des pays arabes.

La visite de la délégation du CAUA dans la région de Poltava s’est marquée par la définition des principaux domaines d’activités conjointes du CAUA avec l’Administration Régionale de l’État de Poltava et l’Union des Entrepreneurs de la Région de Poltava.

M Mykola Petryanyk a également été officiellement nommé chef de la représentation permanente du CAUA dans la région de Poltava.

Dans un proche avenir, afin de promouvoir les relations commerciales ukraino-arabes à Poltava, un certain nombre de forums, d’ateliers et de séminaires d’entreprises seront organisés, en vue de permettre aux entrepreneurs et fonctionnaires d’obtenir toutes les informations nécessaires et une assistance pratique pour amener les producteurs ukrainiens des biens et des prestations et services sur les marchés des pays arabes et d’attirer les investissements étrangers dans l’économie ukrainienne.

Coopération Ukraine-Algérie

L’Ukraine et l’Algérie conviennent d’exigences vétérinaires pour développer leurs exportations

Le 24 novembre dernier, au Ministère de l’Agriculture d’Algérie, l’Ambassadeur d’Ukraine en Algérie Maksym Subkh a rencontré le chef du Service vétérinaire de la République Karim Bugalem.

Au cours de cette rencontre, une attention particulière a été accordée à la question de l’accélération de délivrance, par la partie algérienne, des permis vétérinaires pour l’importation d’un certain nombre de produits alimentaires de fabrication ukrainienne sur le marché alimentaire algérien.

À son tour, le responsable algérien a noté la qualité traditionnellement élevée des produits ukrainiens, et a souligné l’ouverture du marché algérien aux produits d’origine étrangère, y compris d’origine ukrainienne. Il a également souligné, en particulier, l’intérêt de l’Algérie pour l’augmentation des exportations de dattes vers l’Ukraine.

Source: Ambassade d’Ukraine en Algérie