Le Japon est intéressé par une coopération avec l’Ukraine

Le Japon est intéressé par une coopération avec l’Ukraine dans le domaine des SER (source d’énergie renouvelable), de l’efficacité énergétique, du développement de l’hydroélectricité et de l’hydrogène.

Cela a été discuté lors d’une réunion entre le Vice-ministre de l’Énergie pour l’intégration européenne Yaroslav Demchenkov et le chef de mission adjoint de l’ambassade du Japon en Ukraine, M. Kazuya Otsuka.

Le Japon prévoit d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 et se concentre sur l’énergie «verte», l’abandon des véhicules à essence et diesel d’ici 2035 et les dernières technologies d’éco-modernisation des générations. En outre, la coopération avec l’Ukraine dans la production d’électricité à partir de SER présente un potentiel important pour la partie japonaise.

Yaroslav Demchenkov a déclaré que le gouvernement encouragera l’introduction des technologies de l’hydrogène et de l’écosystème de l’hydrogène. Des travaux sont actuellement en cours pour développer un concept de développement de l’énergie hydrogène, le cadre réglementaire pertinent.

«Nous sommes prêts à discuter de projets pilotes, y compris dans le cadre d’un partenariat public-privé et d’activités conjointes, sur la production, l’utilisation de l’hydrogène en Ukraine et son transport vers l’UE», a déclaré le vice-ministre.Yaroslav Demchenkov a également fait part de l’initiative du chef du ministère de développer des mécanismes pour attirer les investissements dans la construction de nouvelles capacités de production, de systèmes de stockage d’énergie et de gestion de la demande.

L’OMC sera dirigée par une femme, pour la première fois dans son histoire

Pour la première fois dans l’histoire de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), cette organisation internationale sera dirigée par une femme.

Lors d’une réunion spéciale, le lundi 15 février, le Conseil général de l’OMC a voté l’élection de Ngozi Ngozi Okonjo-Iweala au poste de Directeur général de l’OMC.

Dans un communiqué, la chef nouvellement élue de l’organisation internationale a déclaré que sa priorité serait de surmonter rapidement les conséquences économiques et médicales de la pandémie COVID-19 et de «mettre en œuvre les politiques dont nous avons besoin pour remettre l’économie mondiale sur les rails».

«Notre organisation est confrontée à de nombreux défis, mais en travaillant ensemble, nous pouvons collectivement rendre l’OMC plus forte, plus flexible et mieux adaptée aux réalités d’aujourd’hui», a déclaré Ngozi Okonjo-Iweala. Elle prendra le poste de Directrice générale de l’OMC le 1er mars. Son mandat expire le 31 août 2025, mais il pourrait être prolongé, selon le site Web de l’OMC.

Forum Ukraine 30. Infrastructure

Le forum «Ukraine 30. Infrastructure» a commencé ses travaux à Kiev le 22 février 2021.

Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyi s’est exprimé lors de cet événement, déclarant qu’en 2021, qu’il était prévu de réparer 4500 km de routes dans le pays et construire une nouvelle autoroute Kyiv-Chisinau.

Il a également promis que le travail du transport ferroviaire et des installations portuaires fluviales et maritimes serait amélioré en Ukraine.

Par ailleurs, le président ukrainien a souligné la nécessité de créer de nouveaux parcs industriels et de restaurer les fonds de notre patrimoine culturel.

De la part du Conseil d’Affaires Ukraino-Arabe, l’événement a été suivi par le président du CAUA, Sheikh Emad Abualrub, et le conseiller du président du CAUA, l’ancien premier vice-ministre des transports de l’Ukraine Vasyl Shevchenko.

Le Conseil d’Affaires Ukraino-Arabe a un intérêt direct dans ce forum, car les entrepreneurs arabes souhaitent investir dans de grands projets d’infrastructure et s’intéressent aux nouvelles technologies que l’Ukraine peut offrir dans le domaine de la construction aéronautique et du transport aérien international.

Après le forum, le Conseil d’Affaires Ukraino-Arabe tiendra des réunions avec les ministres concernés, où les propositions des entrepreneurs arabes sur leur participation aux projets d’aviation et d’infrastructure ukrainiens seront présentées.

Texte en langue ukrainienne :
https://web.facebook.com/permalink.php?story_fbid=738503923691977&id=328374018038305

Rôle important de l’Ukraine dans la confrontation géopolitique entre les États-Unis, la Chine et la Russie

L’Ukraine joue un rôle important en relations et confrontation géopolitique entre les grandes puissances telles que États-Unis, la Chine et la Russie.

En conséquence, nous sommes constamment sous la pression de ces pays, ce qui a un impact significatif sur nos politiques, intérieure et extérieure.

Il est évident que les acteurs politiques influents du monde entier ne peuvent que prendre en compte le potentiel économique, scientifique et technique de l’Ukraine.

D’une part, c’est bien et favorable, mais en même temps, nous avons des problèmes, notamment dans le domaine de la politique étrangère.

La tentative de l’Ukraine de poursuivre une soi-disant «politique multivectorielle» et, en fait, de changer souvent d’alliés parmi les acteurs politiques internationaux influents, provoque un déséquilibre et conduit à une autre situation de crise dans le monde.

Tout le monde sait comment la tentative de l’ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch de laisser les Chinois entrer en Crimée en 2013 a aboutit.

C’est les intérêts de la Russie et des États-Unis qui ont coïncidé, et les Américains ont décidé que la Crimée serait mieux sous la gouvernance russe que de la laisser sous le contrôle des chinois.

L’Ukraine joue également un rôle important en tant que pays de transit.

Avec l’aide de l’Ukraine, la Chine peut accroître considérablement son influence commerciale et économique en Europe de l’Est, ce qui ne peut pas non plus passer inaperçue par les puissants acteurs géopolitiques du monde.

Il est également important que de vastes zones de sols de chernozems (terres-noirs) soient concentrées en Ukraine et que cela soit stratégiquement important dans le plus proche avenir, en particulier, dans le contexte de la crise alimentaire mondiale.

Le potentiel scientifique et technologique de l’Ukraine n’est pas non plus négligé, car son utilisation par l’un des pays du monde, concurrents, conduit à une rupture d’équilibre des forces dans le monde. Ce problème est particulièrement aigu dans le domaine militaire.

Un exemple frappant et évident en est la tentative de la partie ukrainienne de vendre la compagnie aérienne «Motor-Sich» aux chinois.

De nombreux autres facteurs démontrent l’influence de l’Ukraine sur l’équilibre politique mondial, mais le fait est que l’Ukraine ne peut pas se permettre un comportement imprudent, l’imprévisibilité et l’incertitude stratégique.

L’Ukraine est un grand pays et assez influent dans de nombreux domaines, et notre «tendance multi-vectorielle» est alarmante, et provoque très souvent une réaction sévère, de la part des acteurs politiques mondiaux.

Nous avons besoin de plus de pragmatisme et de certitude dans le domaine de la politique étrangère, et de nous concentrer sur les intérêts nationaux de l’Ukraine.

Sinon, nous serons constamment dans un état de «turbulence politique», avec toutes les conséquences négatives pour l’Ukraine.

Dans de telles circonstances, nous n’avons qu’une seule issue.

Nous devons mener une politique étrangère pragmatique et prévisible, ainsi que réagir en temps opportun et de manière adéquate aux changements de la situation politique dans le monde.

Dans le même temps, nous devons réviser la Constitution et construire un système politique nous permettant de créer des institutions étatiques efficaces qui protégeront nos intérêts nationaux, assureront la stabilité politique intérieure et favoriseront la préservation et le développement de l’Etat ukrainien.

Texte en langue ukrainienne : https://web.facebook.com/oleg.bereziuk.77/posts/3810418632381678

Participation de l’Ukraine dans la conquête de l’espace cosmique

Безымянный-1

Le 20 février, à 19h36, heure de Kiev (à 12h36, heure de l’Est de l’Amérique du Nord), le premier, en 2021, lanceur Antares a été lancé depuis le Space Flight Center de Wallops Island (Virginie, USA). La fusée a lancé le vaisseau spatial de transport de fret automatique Cygnus, qui transportait environ 8 000 livres de charge utile de la NASA pour la Station spatiale internationale.

Le lanceur Antares se compose de deux étages. La conception de base du premier étage a été développée par plusieurs sociétés ukrainiennes dont SE Pivdenne et fabriquée par SE PMZ en coopération avec les entreprises ukrainiennes Hartron-ARKOS, Kyivprilad, Hartron-YUKOM, CHEZARA, RAPID et d’autres sur la commande de Northrop Grumman Corporation (USA).

La préparation de la fusée-porteuse «Antares», ses tests et sa mise en service ont été réalisés avec la participation de spécialistes de SE Pivdenne, SE PMZ et de NVO Hartron-ARCOS. Selon le contrat, SE Pivdenne a fourni un support technique en temps réel pour le démarrage, la réception et le traitement des informations de télémétrie. Les spécialistes ukrainiens ont pleinement assuré la mise en œuvre de toutes les opérations dans leur secteur de responsabilité.

Dans le cadre du programme Antares, la partie ukrainienne a réalisé l’ensemble des travaux de conception, de test et de fabrication de la partie matérielle de la structure principale du premier étage du lanceur. Cygnus devrait arriver sur MKS le 22 février 2021 à 11 h 40, heure de Kiev.